Nos Missions

Les principales missions de l’expert construction sont les suivantes :


1. Le constat contradictoire des désordres

Nous organisons des réunions d’expertises contradictoires avec les différents intervenants concernés par le sinistre.
Les témoignages, les constats et la description des désordres sont consignés dans un rapport.


2. L’analyse des causes

Il s’agit d’une étape essentielle pour la suite des opérations d’expertise.
En concertation avec notre mandant, nous procédons aux investigations appropriées (sondages destructifs ou non) afin de déterminer avec précision l’origine des désordres.

L’intervention de sapiteurs (géotechniciens ou laboratoires d’analyses spécialisés) est parfois nécessaire pour réaliser cette mission.


3. Le chiffrage du sinistre

Notre mission est de définir le mode réparatoire approprié en tenant compte des impératifs du lésé (conditions et délais d’intervention).
Pour une manifestation de dommages parfois identique, le mode réparatoire peut être très différent en fonction de la cause.

Nous procédons au chiffrage des travaux de réparation et des préjudices divers sur la base de devis d’entreprises ou estimations à dire d’expert.
Pour le chiffrage des dommages matériels, l’intervention d’un maitre d’oeuvre, d’un économiste ou d’un bureau d’études spécialisé est parfois nécessaire.
L’intervention d’un expert comptable peut également s’avérer nécessaire lorsque les dommages immatériels consécutifs au sinistre sont importants (pertes d’exploitation par exemple).


4. L’analyse des responsabilités

Dès lors que les causes ont été déterminées, nous effectuons une analyse objective des responsabilités.
Le montant du sinistre imputables aux différents constructeurs pourra ainsi être déterminé afin de permettre à nos clients assureurs de procéder au règlement du sinistre.


5. Le règlement du sinistre

Nous apportons à nos clients assureurs tous les renseignements nécessaires pour permettre à la compagnie d’assurance de prendre position sur les garanties :

  • vice-caché ou apparent lors de la réception de l’ouvrage,
  • atteinte à la solidité ou à la destination,
  • bon fonctionnement d’éléments d’équipement,
  • utilisation anormale de l’ouvrage,
  • défaut d’entretien,
  • activités assurées,
  • etc …